Le numérique au service de l’innovation sociétale

A découvrir

• Le Cheminement de 12 ans d’observation du numérique au service de l’innovation sociétale

L’état de l’art de la connaissance au travers des prises de parole, des études et des pratiques observées

• Les usages numériques en matière d’amélioration du fonctionnement des organisation, de l’appropriation des savoirs ainsi que de l’animation de communautés

• Les solutions collectives qui ont été co-construites pour répondre aux besoins : pour outiller les acteurs de territoire, pour soutenir l’innovation sociétale et pour réduire les fragilités.

L’écosystème du numérique au service de l’innovation sociétale

Depuis 12 ans, Le RAMEAU observe les impacts du numérique sur l’innovation sociétale, et sur la co-construction de bien commun.

Qui se souvient qu’une décennie en arrière les réseaux sociaux n’existaient pas ? L’émergence d’une « évidence » n’est pas si fréquente à observer. Elle est d’autant plus intéressante que la technologie va souvent plus vite que notre capacité à l’assimiler. Il n’est donc pas surprenant que malgré la puissance des outils à notre disposition, nous ayons souvent du mal à nous les approprier. Il convient donc de « dédramatiser » ces « évidences » pour reconnaitre qu’elles ne le sont pas, et qu’il faut nous donner le temps nécessaire pour nous les approprier collectivement.

Ce qui est vrai à titre individuel l’est plus encore à titre collectif ! Ceux qui « savent » n’ont pas conscience de l’écart qui les sépare de ceux qui cherchent. C’est pour ces derniers que ce centre de ressources a été réalisé. Le RAMEAU, qui se considère dans cette catégorie, a pensé utile de faire part des réflexions et du cheminement qu’il a vécus. Contrairement au dix autres centres de ressources numériques qu’il a mis en ligne, il ne s’agit pas là d’une capitalisation structurée de la modélisation de ses recherches, mais d’un point d’étape sur un chemin encore en construction.

En raison de l’impact qu’a le numérique sur notre vie quotidienne et sur nos organisations, il était important de ne pas attendre de certitudes pour commencer à partager le fruit d’une démarche apprenante. C’est d’autant plus important que pour les démarches de co-construction, le numérique est plus souvent un frein qu’un accélérateur au démarrage. A l’inverse, plus la confiance s’établit et plus la capacité des acteurs à agir ensemble se confirme, plus il devient un outil utile et puissant. Le RAMEAU et l’Observatoire des partenariats vous invitent donc à cheminer avec eux au travers de leurs découvertes progressives.

Publicités